LOADING

Type to search

Le démoussage de toiture : un moyen d’améliorer son étanchéité

Share

Les champignons parasitaires qui se développent sur une toiture ne ruinent pas uniquement son esthétique. Ils représentent une véritable menace pour l’intégrité de celle-ci. En effet, lorsque les conditions climatiques et météorologiques sont favorables, il est presque impossible de freiner leur propagation. Il est donc nécessaire dans les temps pour préserver l’étanchéité de la toiture. Pour améliorer les performances du toit, un démoussage est alors à prévoir. Découvrez dans cet article les points essentiels à retenir sur cette opération et ses incidences sur l’étanchéité de la couverture. 

Les parasites végétaux sont à l’origine du défaut d’étanchéité de la toiture 

Le développement des végétaux indésirables sur le toit est inévitable à mesure que le temps passe, et ce, peu importe le type de revêtement mis en place. L’apparition des mousses, des lichens et d’autres champignons n’est pas seulement inesthétique. Elle procure un caractère négligé à la toiture  et donc, à la bâtisse. En cas de revente, une telle situation est profitable pour les acheteurs potentiels de négocier son prix à la baisse. 

Par ailleurs, ces parasites viennent détériorer les matériaux de couverture. En effet, ils les rendent plus fragiles. Les tuiles deviennent également plus poreuses. Par conséquent, l’eau de pluie pourra s’infiltrer. D’ailleurs, les mousses peuvent parvenir à soulever les tuiles en se développant. Rappelons aussi que ses végétaux sont responsables des rétentions d’eau sur le toit. Ce qui affecte généralement son étanchéité. Pourtant, son manque d’étanchéité a des conséquences considérables sur le confort des résidents. D’où l’intérêt du démoussage de la toiture. Pour cela, il est préconisé de contacter un spécialiste en travaux de toiture. 

Quand procéder au démoussage de sa toiture pour conserver son étanchéité ? 

La nature du matériau de couverture en place va dicter la fréquence à laquelle démousser un toit. À titre indicatif, les tuiles en terre cuite et les ardoises sont les plus vulnérables à l’invasion des mousses et des lichens. Cependant, il faudra tenir compte d’autres paramètres, notamment l’ancienneté du toit, l’environnement dans lequel la demeure est localisée ainsi que le climat de la région. 

Néanmoins, si le toit a récemment été rénové ou s’il s’agit d’une nouvelle construction, on peut attendre dix ans avant de procéder au démoussage. En revanche, une évaluation régulière de l’état de la toiture est recommandée pour une maison ancienne. En plus de cela, un nettoyage tous les deux ans est de mise. Cette opération a idéalement lieu à la fin de l’automne, après la chute des feuilles et/ou en début de printemps. Dans tous les cas, il faut éviter d’humidifier sa surface sans un diagnostic préalable. En outre, pensez à visualiser les prévisions météorologiques avant toutes choses. 

Pour réaliser cette opération, il est recommandé de faire appel au service de cet expert en étanchéité en Hauts de Seine. Il saura déterminer la période propice à la pratique de cette activité. De plus, il s’agit d’un travail réalisé en hauteur. Pour un non-initié, son exécution peut s’avérer dangereuse. 

Traiter la toiture avec un produit hydrofuge après le démoussage pour améliorer son étanchéité

L’enlèvement des mousses, des lichens et autres salissures serait lacunaire sans la pulvérisation d’un traitement hydrofuge sur le toit. En effet, ce produit ne permet pas uniquement de stopper le développement et la prolifération de ces indésirables. Il joue également un rôle crucial dans l’amélioration de l’imperméabilité de  la toiture. 

Comme susmentionnés, ces champignons parasitaires accentuent la porosité des matériaux de couverture. Ce qui va en conséquence favoriser les infiltrations d’eau. Cependant, nous savons pertinemment que l’humidité, malgré son apparence inoffensive, est réellement dévastatrice. Elle n’endommage pas uniquement la couverture. Elle peut aussi gravement affecter les isolants et la charpente. 

Quant au traitement hydrofuge, il vient reboucher les pores laissés par les mousses et les lichens. Il pénètre au cœur des tuiles de sorte que l’eau coulera directement vers les gouttières lorsqu’elle entre en contact avec le toit. L’humidité ne pourra donc plus s’infiltrer. Toutefois, plusieurs sortes de produits hydrofuges sont en vente sur le marché. Nous vous recommandons de demander conseil à un couvreur professionnel pour savoir lequel est compatible avec le type de votre toit. 

Donner votre avis

Veuillez noter s'il vous plaît*